French English Retour Retour

AU CHARBON!


Guillaume Collanges

Le 20 septembre 2003, la ville de Freyming-Merlebach, siège des Houillères du Bassin de Lorraine (HBL), a célébré la fin de l’extraction charbonnière. Derniers puits encore en activité, les mines de Lorraine ont connu leur apogée, de l’après-guerre jusqu’à la fin des années cinquante. Des 45 000 mineurs alors en activité, il n’en restait plus que 5000. La concurrence internationale et les choix de politiques énergétiques ont scellé la fin d’une des plus grandes activités industrielles du XXème siècle.


 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080827

Du haut d’un terril, vue sur le chevalement du puits Cuvelette et le lavoir de Freyming-Merlebach (à gauche).

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080836

En tête de taille, le haveur (pilote de la haveuse) commence la descente de l'engin. Une tonne de charbon extraite dégage 15 m3 de méthane. A cet endroit, tout le long de la veine, la ventilation propulse de l'air à 6 m/s. La température est de 28 à 35 degrés et le taux d'humidité de 80 à 100 %.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080824

Dans la salle des pendus de Merlebach, les mineurs se changent avant de descendre. Les bleus de travail, suspendus à des chaînes, sont séchés par des conduites d'air chaud situées en hauteur.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080826

Les mineurs s’apprêtent à descendre, munis de leurs casques, lunettes, lampes et masques à oxygène de secours. (La batterie de la lampe et le masque, fixés à la ceinture pèse à peu prés 5 kilos).

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080847

Dans l’ascenseur, les mineurs se tiennent les uns aux autres pour garder l’équilibre malgré les secousses. La descente à 1250 mètres s’effectue en 2 minutes. L’ascenseur peut transporter jusqu’à 150 hommes.

Freyming-Merlebach, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080844

Sainte Barbe, patronne des mineurs célébrée le 4 Décembre, jour chômé pour les mineurs.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080830

Le train mettra 20 minutes pour parcourir les 4 kilomètres qui séparent le puits de descente de la veine de charbon. Pendant le trajet, chacun occupe son temps: certains mangent, d’autres discutent, dorment ou jouent aux cartes.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080861

Pendant le trajet en train. Au total, il aura été creusé 160 km de galeries.

Freyming-Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080849

Groupe de mineurs. Les équipes de fin et de début de service se croisent au fond de la mine. Quatre équipes se relaient au fond, une de 6h à 14h, une de 12h à 20 h, une de 18h à 2h et une de minuit à 8h. La mine tourne 24 h sur 24.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080853

Détail du monstre à l'arrêt. Une des deux roues dentées équipant la haveuse Electra 2000, dernier fleuron technologique de l'extraction charbonnière. Chaque pique propulse de l'eau pour diminuer les projections de poussières.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080837

Au passage de la haveuse (machine d’extraction du charbon), une poussière dense envahit la veine. On ne perçoit plus alors que les faisceaux des lampes frontales.

Freyming-Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080839

1250 mètres sous terre. La plupart des mineurs ont commencé leur carrière à 16 ou 17 ans.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080834

Tunnel de sortie, en bas de taille. Au total, il aura été creusé 160 km de galeries. Chacune est équipée de canalisations de captage des eaux (30 m3/min remontées à la surface), de conduites d'aérage (60 m3/s sont propulsés au fond pour diluer et évacuer le grizou) et d'azote (pour neutraliser tout départ de feu), de câbles électriques...

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080854

1250 mettre sous terre. Détails d'un bloc de charbon éclairé à la lampe frontale. L'autre or noir.

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080869

Une fois le minerai épuré, il est envoyé par voie ferrée à la cokerie de Carling.

Freyming-Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080878

A l’intérieur de la cathédrale industrielle.

Freyming-Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080868

Pause repas. A quelques jours de la fin, les conversations tournent surtout sur l’après-mine. Les plus jeunes devront travailler encore quelques années avant d’être en CCFC. Les autres redoutent leur retraite à 45 ans. Jean Esteveld, adjoint au chef de service du Lavoir (à gauche): « C’est vrai que pour l’avenir des jeunes dans la région, c’est pas idéal, on a tous des enfants à l’école et on ne sait pas ce qu’ils vont devenir. La seule opportunité ici c’est de faire des études le plus tard possible. Beaucoup vont travailler en Allemagne et au Luxembourg. Nous, on part avec une paie, une retraite à 45 ans avec 80% du salaire et des avantages. Dans beaucoup de familles, comme on n’a pas le droit de retravailler, c’est la femme qui reprend un boulot pour apporter un complément de salaire.

Freyming-Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080874

Un laveur pendant sa ronde de surveillance. 30 000 tonnes de charbon brut par jour pouvaient y être digérées.

Freyming-Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080860

Chevalement du puit Sainte-fontaine fermé en 1986. Jean-Marc Philippe, Porion responsable sécurité "Avec nos 20 ans d’ancienneté, on n’a plus personne derrière. Y a plus de jeunes, de sang neuf, plus personne à qui on peut avoir cette fierté de transmettre ce qu’on a acquis pendant toutes ces années. C’est comme si on ne faisait pas notre travail jusqu’au bout parce qu’il n’y aura plus personne qui saura faire ce qu’on a fait."

Freyming Merlebach, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080930

La principale mission du maçon-fumiste consiste à contrôler l’étanchéité des fours. Dans les galeries de service, la température atteint couramment plus de 50°C.

Carling, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080935

La carbonisation de 20 tonnes de charbon donne en moyenne 15 tonnes de coke, 700 kilos de goudrons, 190 kilos de benzols, 170 kilos de sulfate d’ammoniac, 6500 m3 de gaz.

Carling, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080938

Batterie de 90 fours droits de Carling 2. La capacité de production des Houillères du Bassin de Lorraine: Cokerie de Carling, avoisine le million de tonnes de coke par an.

Carling, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080936

Changement d'équipe.

Carling, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080939

Au-dessus des fours, ouverture de la trappe d’appel d’air lors du défournement.

Carling, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080940

Arien Tursic, Cokier Chef d’équipe. Quand on a la visite médicale, ils trouvent jamais rien. Là on est en train de faire un dossier pour tout ce qui concerne les poumons et tout ça. Il faut que ce soit suivi à fond parce que je sais qu’en 2007, y aura plus de charbonnage de France. Je sais pas chez qui faudra réclamer et là on se pose des questions pour les gens qui par la suite auront de nombreuses séquelles suite au travail effectué. C’est beaucoup les poumons qui sont attaqués. On a 3 cas au tribunal. C’est des gars que je connais très bien, qui ont fait toute leur carrière à la cokerie, depuis plus de 30 ans. Y avait pas encore de CCFC, c’est des gars qui sont amochés. Y en a qui ont les deux poumons foutus et au tribunal, ça traîne, ça traîne…Ils n’aiment pas reconnaître ça. Y a gain de cause mais le charbonnage de France a fait appel. Donc y a encore rien de réglé. Les visites médicales chez nous, ils regardent les radios des poumons, c’est toujours bon, même si y a des petites tâches noires, c’est normal : « vous fumez ? ah ben c’est ça » tout sur la cigarette quoi. "

Carling, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080943

Vue de la cheminée de refroidissement du coke. Toutes les 15 minutes, un panache de vapeur s’envole au-dessus de la cokerie.

Carling, France - 00/05/2003

 

Guillaume Collanges / Argos / Picturetank COG0080946

À l’enfournement du pain de charbon, un nuage de gaz s’échappe.

Carling, Moselle, Lorraine, France - 01/05/2003

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53.



top