French English Retour Retour

The Duty to Report


Franco Zecchin

En 1975, je me suis installé à Palerme, où j'ai commencé à travailler avec Letizia Battaglia et un groupe de photographes qui suivaient les faits divers de la ville pour le journal 'L'Ora'. À Palerme, j'aimais le bruit, la confusion qui règne dans les rues, la chaleur, la lumière, le plaisir qu'ont les gens de se rencontrer, de parler, d'organiser, de manifester. Je connaissais l'existence de la mafia, mais je ne pouvais pas encore avoir une idée précise de ce que c'était.

Mon premier homicide fut celui de Benedetto D'Atola, abattu le soir du 9 juillet dans le quartier de la Ziza. Je me rappelle une course folle en voiture dans le trafic de l'après-midi, une foule curieuse en cercle, certains fumaient, d'autres plaisantaient ; des femmes, des enfants, qui se frayaient un chemin vers les premiers rangs, des policiers qui mesuraient, des journalistes qui prenaient des notes, des voitures de police qui arrivaient ou repartaient sur les chapeaux de roues, un magistrat, un médecin légiste, la brigade scientifique, les photographes, le cri de désespoir des parents. Au milieu de cette confusion, le cadavre d'un homme qui, une demi-heure auparavant, était sur le point de finir sa journée normalement avec sa femme et qui s'apprêtait à monter en voiture pour rentrer à la maison.

Je n'ai pas pris de clichés. J'observais Letizia, qui prenait des photos, j'essayais d'apprendre les règles du métier, ce qu'on doit photographier, ou, plutôt, les images que voulaient les journaux : le lieu du crime, en panoramique, de préférence vue d'en haut ; plusieurs vues du cadavre, en gros plan, du côté de la tête, puis du côté des pieds, en liaison avec d'autres sujets qui pourraient avoir eu un rapport avec lui ou avec l'homicide (la voiture, la porte de sa maison ou de son bureau, son sac, un chapeau, un parapluie, le pistolet…); les policiers, le magistrat chargé de l'enquête, les parents, leur désespoir, les femmes qui s'évanouissent, la colère des hommes ; la reproduction de sa photo d'identité prise sur son permis de conduire ou sur un autre document qu'on aurait trouvé sur lui ; éventuellement les interrogatoires au commissariat, les gens qu'on aurait arrêtés à la suite de l'enquête.

Le photographe doit réussir à obtenir un bonne image, qui témoigne de ce qui s'est passé, et le raconte ; mais, en une fraction de seconde, il doit avoir la bonne lumière, une bonne composition, la mise au point bien nette, le moment précis où un visage se tourne, où un geste est expressif. Il doit concilier ces exigences, qui sont propres à la photographie, avec la nécessité d'affronter tous les obstacles qui s'interposent dans la réalisation de son travail.

Ce premier homicide fut suivi de nombreux autres : entre 1976 et 1993, nous en avons photographié des centaines. C'est un travail qui demande une disponibilité de 24 heures sur 24, une présence continue sur le territoire : nous avons vécu pendant des années en état d'alerte permanent, toujours prêts à interrompre toute activité, pour affronter à l'improviste des situations qui étaient souvent dramatiques. Nous travaillions dans la précarité et l'isolement : nous n'avions aucune couverture, aucune garantie sociale ; nous pouvions être volés ou agressés, sans que le journal n'intervienne. En même temps, nous pouvions être considérés comme responsables de la publication de fausses nouvelles ou d'informations déformées. Le photographe ne contrôle pas l'usage que les mass-media font de ses images. Il n'est que le premier maillon de la chaîne de l'information, la première attache nécessaire avec la réalité ; l'interprétation brute et immédiate, plongée dans le fait de ce qui s'est passé. Après lui, il y aura quelqu'un qui décidera de comment réduire cette immédiateté, en la manipulant pour construire des preuves en vue de soutenir sa vérité, et la vérité voulue par les intérêts politiques et économiques de l'éditeur.

L'intensification de la guerre de mafia, dont, par mon métier j'étais appelé à témoigner des effets dévastateurs, me laissait de plus en plus un sentiment de frustration. D'un côté, je me rendais compte de l'inefficacité d'une information inadaptée pour gérer ce qui était en train de se passer, bloquée par les intérêts prudents et intangibles et par les limites du média lui-même, le journal imprimé, le quotidien qui dès le lendemain ne sera plus lu. En même temps, il était nécessaire d'impliquer l'opinion publique, les jeunes, les femmes, les étudiants, les travailleurs, afin qu'ils se mobilisent contre les logiques et les pratiques mafieuses. Quand des juges, des policiers, des hommes politiques, des personnes que je connaissais et que j'appréciais pour leur engagement, ont commencé à tomber, tués parce que isolés de leurs propres collègues et de la société, qui avaient pris position contre le pouvoir mafieux, alors je n'ai plus pu continuer à faire mon métier en me retranchant, comme beaucoup le font, derrière une soi-disant "impartialité professionnelle".

Le meurtre de Giuseppe Impastato a été le début d'un changement qui allait vers une utilisation politico-sociale de notre travail. Il avait été tué parce qu'on l'avait laissé seul. Je ne pouvais plus accepter que les journaux, en pleine campagne électorale et au moment de l'assassinat de Aldo Moro, fassent passer le meurtre de Impastato pour un suicide ou pour un attentat manqué. En deux années, en tant que photographe reporter, j'avais commencé à comprendre comment fonctionne la presse. Il était devenu urgent de trouver d'autres moyens pour donner au public une information libre et non polluée par des sombres intérêts politiques et économiques. Letizia Battaglia et moi-même avons été parmi les fondateurs du Centre Sicilien de Documentation « Giuseppe Impastato » : notre première initiative fut de reconstruire l'exposition que Giuseppe avait organisée avant sa mort, « Mafia et Territoire ». L'exposition a été montée sur la Place de Cinisi à l'occasion de la première manifestation nationale contre la mafia. Depuis lors, nous avons continué à produire d'autres expositions de photos et à les montrer sur les places, dans les écoles, dans les villages, dans des galeries et des musées, en Sicile, en Italie, en Europe. Notre arme était l'information, et nous l'avons utilisée pour briser la transmission d'une culture diffuse du renoncement, de la soumission, du silence, l'omertà. Nous avons montré aux jeunes la réalité de la mafia, en contraste avec les stéréotypes littéraires et romantiques qui alimentaient le mythe d'une mafia « bonne », qui respectait un code d'honneur, qui défendait et soutenait les plus faibles, en leur garantissant des services que l'État leur refusait. Nous avons cherché à retirer à la mafia le consensus des nouvelles générations.

Les tragédies de la mort de Falcone et de Borsellino ont provoqué de l'indignation, du découragement, de la rébellion à l'intérieur de la société civile ; l'État italien a dû réagir et a fait ce qu'il aurait dû faire depuis longtemps : l'arrestation de Totò Riina. La nouvelle alliance entre les familles mafieuses, qui a remplacé l'hégémonie du clan des "Corleone" à l'intérieur de "Cosa Nostra", a remis à l’ordre du jour les anciennes stratégies d'infiltration, de corruption, de racket et d'alliances avec le pouvoir politique. La mafia d'aujourd'hui investit ses capitaux issus du commerce de la drogue dans la finance internationale. Elle n'apparaît plus, elle n'offre plus le spectacle de la mort, elle ne met plus en scène sa terrible puissance. Les affaires préfèrent quand tout le monde se tait, quand les projecteurs des faits-divers sont éteints, quand il n'existe plus aucune possibilité d'opposition.


 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0166636

Cinisi, 1978. Giuseppe Impastato meurt déchiqueté par une bombe parce qu’il dénonçait les trafics de la bande du boss Badalamenti.

Cinisi, Palerme, Italie - 09/05/1978

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024008

Palerme, Italie, 1988. La Confrérie du SS Crucifix défile à place Pretoria.

Palerme, Sicile, Italie - 01/04/1988

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024241

Palerme, Italie, 1983. Hôpital Psychiatrique

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024238

Palerme, Italie, 1983. Procès "Spatola + 73". Menaces envers le photographe.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024260

Palerme, 1989. Place de l'hôtel de ville après un rassemblement anti-Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1989

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0253897

Palermo, 1982. Intérieur.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024277

Palermo, 1977. Le premier mafieu repenti, Leonardo Vitale, lors de son procès.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1977

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024227

Capaci, Italie, 1978. Funérailles de Gaetano Longo, le maire démocrate-chrétien tué par la mafia.

Capaci, Sicile, Italie - 00/00/1978

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0256345

Palerme, 1982. Homicide de G. Mineo

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0028887

Palerme 1981. Quartier "Kalsa". Intérieur d’une maison pauvre.

Palerme, Sicile, Italie - 06/07/1981

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249183

Palerme, Italie, 1981. Réception à Palazzo Ganci.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1981

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248970

Palerme, 1983. Massacre du juge Chinnici.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024293

Bagheria 1986. Benedetto Galati du clan mafieux de Michele Greco.

Bagheria, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0253902

Catania, Italie, 1982. Jeux d'enfant.

Catania, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024243

Palerme 1982. Les papiers d'identité du policier Mario Trapassi, assassiné au même temps que le juge Chinnici.

Sicily, Italy, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024282

Palerme, Italie, 1980. Explosion dans le quartier du Borgo.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024245

Palerme, Italie, 1983. La femme et les filles de Benedetto Grado sur les lieux du crime. Les femmes portent déjà les vêtements de deuil pour la mort de leur fils et frère Antonio.

Palerme, Sicile, Italie - 15/11/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024290

Palerme, 1983. Meurtre de Paolo Amodeo dans son épicerie à Brancaccio.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248855

Palerme, 1979. Meurtre de Salvo Di Salvo.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1979

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024289

Palerme, 1982. Homicide de Paolo Bevilacqua.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024283

Palerme 1979. Des enfants regardent le corps d'une victime de la mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1979

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024253

Palerme 1986. Ouverture du Maxi procès contre la mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249091

Palerme, 1986. Le corps de Matteo Zanca, soupçonné d'être un assassin de la Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024247

Corleone, Italie, 1985. Carnaval.

Corleone, Sicile, Italie - 00/00/1985

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024242

Palerme 1983. Le corps d’Ignazio Pellerito, mort d’une overdose d'héroïne.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249069

Salemi, 1986. Le funérailles de Nino Salvo

Salemi, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249386

Palermo, Italie, 1988. Les murs de Palazzo Reale.

Palermo, Sicile, Italie - 00/00/1988

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249058

Palerme, 1985. Les juges Di Lello et Caponnetto aux funérailles du policier Montana.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1985

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024246

Caltanissetta, 1984. Procès Chinnici. En train de fumer et plein d'assurance, Vincenzo Rabito prend une attitude défiante durant le procès le condamnant pour trafic de drogue.

Caltanissetta, Sicile, Italie - 00/00/1984

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249336

Palerme, Italie, 1987. Fête de St. Anne.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1987

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024231

Altofonte, 1979. Triple meutre dans le bus pour Palerme.

Sicile, Italie - 01/01/1979

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024230

Cinisi, 1978. La mère, le frère et la tante de Giuseppe Impastato lors de son enterrement. C’était un militant communiste tué par la mafia.

Cinisi, Sicile, Italie - 00/00/1978

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024258

Canicatti, 1988. La fille d'Antonino Saetta (un juge tué par la mafia), à son enterrement.

Canicatti, Sicile, Italie - 00/00/1988

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248868

Palerme, 1982. Le corps de Giuseppe Genova, un parent proche de Tommaso Buscetta. Un triple meurtre en pizzeria.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248971

Palerme, 1983. Antonio Scardina, âgé de 11 ans, tué pour avoir vu les assassins du père.

Palerme, Sicile, Italie - 10/09/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024284

Palerme 1981. Salvatore Spina et Giacomo La Varvera, assassinés par la Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1981

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024285

Palerme 1981. Homicide du boss Stefano Bontade. Il était l’un des représentants les plus influents au sein de la "Cupola", si bien que les corleonesi décidèrent de l’éliminer.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1981

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024292

Palerme 1986. Homicide du berger Francesco Martino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248869

Palerme, 1982. Meurtre de Benedetto Buscetta.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024280

Palermo 1979. Homicide du journaliste Mario Francese. En 2002 sont confirmées en appel les condamnations de sept chefs de la mafia membres de la "Cupola", et accusés du délit.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1979

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024255

Palerme 1987. Antonio Ciulla, tué le jour où il quitta la prison Ucciardone

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1987

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249086

Palerme, 1986. Meurtre de Sebastiano Briolotta.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024286

Villagrazia di Carini , 1981. Meurtre du chef mafieux Nino Badalamenti.

Villagrazia di Carini, Sicile, Italie - 00/00/1981

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024279

Palerme 1979. Sergio Ciriminna, un jeune voleur, tué lors de la répartition de marchandises volées.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1979

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024294

Palerme, 1978. Le baiser.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1978

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024237

Palermo 1982. Le Chrétien Démocrate Salvo Lima, impliqué dans les affaires de la Mafia, sera assassiné dix ans plus tard.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248863

Palerme, 1980. Meurtre du juge Gaetano Costa.

Palerme, Sicile, Italie - 06/08/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024239

Palerme 1993. Procès "Spatola + 73".

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024278

Altofonte, 1978. Giovanni Lo Nigro, son corps criblé par plus d'une centaine de trous de balles.

Altofonte, Sicile, Italie - 00/00/1978

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024235

Casteldaccia, 1982. Le corps de Ignazio Pedone, kidnappé, tué et laissé ligoté dans le coffre de sa voiture.

Casteldaccia, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024233

Isola delle Femmine, 1980. Le fils de Salvatore Rivello regarde pour la dernière fois le corps du père assassiné.

Isola delle Femmine, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024232

Palerme, 1980. Le corps d’Andrea Spica, kidnappé, assassiné et enfermé dans un sac dans le coffre de sa voiture.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248856

Palerme, 1980. Meurtre de Piersanti Mattarella, président de la Région Sicilienne.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024234

Palermo, 1982. Meurtre du Secrétaire Régional du PCI, Pio La Torre. De gauche à droite: l'inspecteur Ninni Cassarà, les juges Giovanni Falcone et Rocco Chinnici; tous seront assassinés par la Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024240

Palerme, 1983. Familles accablée de chagrin après un double homicide das le quartier de Kalsa.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024229

Palerme 1978. "Nino u Karaté" tué avec deux autres personnes à la "Vucciria".

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1978

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248871

Palerme, 1983. Meurtre de Giuseppe Misuraca.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249041

Palerme, 1984. Les juges Falcone et Borsellino à la commémoration du préfet Dalla Chiesa.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1984

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248867

Reggio Calabria, 1982. Luciano Liggio accusé au procès pour le meurtre de Terranova et Mancuso.

Reggio Calabria, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024250

Ribera, 1985. Dimanche de Pâques.

Ribera, Sicile, Italie - 00/00/1985

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249033

Palerme, 1983. Arrestation de Giovanni Fici.

Palerme, Sicile, Italie - 11/11/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024287

Palerme, 1982. Suite au plastiquage d'un magasin racketté.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024288

Palerme, Brancaccio district, 1982. Meurtre d'Antonino Grado.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249165

S. Vito Lo Capo, Italie, 1980. Famille pauvre.

S. Vito Lo Capo, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024261

Palerme, 1990. Le conseil municipal.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1990

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249084

Palerme, 1986. Prison pour mineurs.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024295

Palerme, 1982. Homicide de Domenico Di Fatta.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1982

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024291

Palerme, 1983. Intérieur d'une maison pauvre dans le quartier de Brancaccio.

Palerme, Sicile, Italie - 10/10/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024256

Palerme, 1988. Enterrement de Natale Mondo, l’agent de police tué après avoir survécu aux homicides des commissaires Cassarà et Antiochia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1987

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024228

Capaci, 1978. La veuve et les fils de Gaetano Longo, le maire démocrate-chrétien tué par la mafia.

Capaci, Sicile, Italie - 00/00/1978

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024262

Palerme, 1991. Le fils de Libero Grassi ( un gérant tué par la mafia), à son enterrement.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1991

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0168510

Palermo, 1984. Arrestation de l'ancien maire Vito Ciancimino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1984

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024275

Palerme, 1992. Manifestation après le massacre Borsellino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024268

Palerme 1992. Caponetto en compagnie d’autres magistrats à l’enterrement de Falcone.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024269

Palerme 1992. Paolo Borsellino à la marche aux flambeaux après le massacre de Falcone. Il sera tué un mois plus tard.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024266

Capaci 1992. Homicide de Giovanni Falcone, de sa femme et de trois agents de son escorte.

Capaci, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024272

Palerme 1992. Homicide de Paolo Borsellino et de cinq agents de son escorte.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0166801

Palerme, 1992. Un chat blessé par l’explosion qui a tué Borsellino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0168512

Palermo, 1992. Membres de la mafia en fuite, assassinés et arrêtés.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248851

Cinisi, 1978. Manifestation contre la Mafia après le meurtre de Impastato.

Cinisi, Sicile, Italie - 09/05/1979

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024276

Palermo, 1992. Rassemblement après le "massacre Borsellino".

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249098

Palerme, 1988. Rassemblement contre la Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1988

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0256346

Palerme, 1992. L' "arbre Falcone" après le massacre de Borsellino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

UTILISATIONS EDITORIALES RESPECTANT LEGENDE ET CONTEXTE. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53. ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024263

Palerme, 1992. Don Paolo Turturro, le prêtre de la prison d'Ucciarone", brûlant des armes-jouets.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024265

Palerme, 1992. Le maire Leoluca Orlando.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024271

Palermo, 1992. Rassemblement de la police après le "massacre Borsellino".

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024270

Palermo, 1992. Manifestation après le massacre Falcone.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024273

Palerme, 1992. Funérailles des cinq policiers tués lors de l'assassinat du juge Borsellino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1993

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024274

Palerme, 1992. Rassemblement devant la maison du juge Falcone, après le massacre des cinq policiers tués lors de l'assassinat du juge Borsellino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249090

Palerme, 1986. Claudio Domino, âgé de 11 ans, tué par la Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 07/10/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248864

Palerme, 1980. Meurtre du juge Gaetano Costa.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248929

Palerme, 1983. Massacre du juge Chinnici.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248883

Palerme, 1983. Massacre du juge Chinnici, sa fille Elvira.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024264

Palerme, 1992. Le corps du chrétien-démocrate Salvo Lima, impliqué dans les affaires de la Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248862

Palerme, 1980. Funérailles de Piersanti Mattarella, président de la Région Sicilienne.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024281

Palermo, 1980. Funérailles de Piersanti Mattarella, président de la Sicile assassiné par la mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024259

Canicattì, 1988. Funérailles du juge Antonino Saetta et de son fils Stefano, tous deux tués par la mafia.

Canicattì, Sicile, Italie - 00/00/1988

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024267

Palerme, 1992. Funérailles des policiers tués avec le juge Falcone.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249075

Salemi, 1986. Le funérailles de Nino Salvo

Sicile, Italie, Italie - 22/01/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249028

Palerme, 1983. Funérailles du juge Chinnici.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0253888

Palerme, 1992. Funérailles du juge Borsellino.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1992

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024252

Palerme, 1986. Le juge Giovanni Falcone, sortant du tribunal.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024244

Palerme, 1983. Commémoration du juge Chinnici. De gauche à droite: les juges du pool anti-Mafia: Giovanni Falcone, Paolo Borsellino, Barrile et Di Lello.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249095

Palerme, 1987. Giovanni Falcone, sa femme Francesca Morvillo et le juge Guido Lo Forte.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1987

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249116

Palerme, 1989. Avocats au tribunal.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1989

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249026

Palerme, 1983. Opération de police autour de la villa du chef mafieux Vernengo dans le quartier de Ficarazzi.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1983

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249050

Palerme, 1985. Recherches des Carabiniers dans les galeries souterraines sous la villa du chef mafieux Michele Greco, dans le quartier de Ciaculli.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1985

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248865

Palerme, 1980. Arrestation du chef mafieux Gerlando Alberti pour trafic de drogue.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1980

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249108

Agrigento, 1989. Procès pour le massacre de Porto Empedocle.

Agrigento, Sicile, Italie - 00/00/1989

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0024254

Palerme, 1986. Le maxi-procès: le chef mafieux Michele Greco et son avocat Gallina Montana.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249083

Palerme, 1986. Le maxi-procès: le chef mafieux Luciano Liggio.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1986

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0248866

Palerme, 1981. Vito Ciancimino (à droite). Il a été le premier homme politique italien condamné pour être membre de la Mafia.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1981

ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249186

Palermo, Italie, 1982. Arturo Cassina chevalier du Saint Sépulcre.

Palermo, Sicile, Italie - 00/00/1982

UTILISATIONS EDITORIALES RESPECTANT LEGENDE ET CONTEXTE. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53. ITALY OUT

 

Franco Zecchin / Picturetank ZEF0249104

Palerme, 1988. Spéculation du bâtiment.

Palerme, Sicile, Italie - 00/00/1988

TOUTES UTILISATIONS EDITORIALES. SANS AUTORISATION. Infos : +33(0)143 15 63 53. SOUMIS A TARIF SPECIAL ATTENTION PHOTO FILIGRANEE, NOUS CONTACTER POUR TOUTE UTILISATION. ITALY OUT



top